Les Amis de l'Avenue du Château à Meudon


Et le stationnement des voitures ?

Combien de places disponibles ? à quel endroit ?

Alors que 200 véhicules stationnaient en moyenne sur l'avenue du Château ces dernières années, il n'y a plus, après la fin des travaux, que 92 places disponibles.

Initialement, l'objectif de la DRAC était d'interdire totalement le stationnement sur l'avenue du Château.
Dans le projet de mars 2003, il était prévu 60 places sur l'avenue du Château. Les discussions du Protocole d'Accord de juillet 2003 ont abouti à augmenter ce nombre à 100 places. Mais avec une justification de mauvaise foi, la DRAC a réduit ce nombre à 92, en déduisant les 8 places créées en 2008 sur la place Janssen (où se trouvaient 21 places avant sa rénovation!). Toutes les tentatives pour convaincre la DRAC d'augmenter ce nombre ont échoué.

La réduction du nombre de places, la création de zones piétonnières supplémentaires, le stationnement d'une seule voiture entre deux arbres pour protéger ceux-ci, expliquent le plan d'implantation retenu par l'Architecte en Chef.


 Pour plus de détails, voir le PAT de mars 2010: plan de détail des emplacements                                     

Pour empêcher le stationnement sauvage longitudinal, l'architecte a prévu de réduire légèrement la largeur des contre-allées. La largeur des emplacements de stationnement a été portée à 3,50m pour permettre la manoeuvre des véhicules dans une contre-allée rétrécie, comme indiqué sur le dessin ci-contre. Des bornes en fonte de couleur marron, de 50cm de hauteur, sont placées le long des pelouses et autour des places de stationnement pour éviter le stationnement sauvage.

 

 



Le projet initial prévoyait un revêtement identique à celui des contre-allées et une bordure en granit limitant l'emplacement.
Les emplacements sont finalement en "evergreen", l'équivalent moderne de ce qui existait depuis 1974, et sont délimités par de petits poteaux métalliques.






Vous vous posez d'autres questions ?

Quels arbres ont été abattus et plantés en 2015-2016 ?
Les arbres sont-ils malades ?
Le paysage de l'avenue a-t-il complètement changé ?