Les Amis de l'Avenue du Château à Meudon

 

Les dossiers en cours

L'entretien courant de l'Avenue (rubrique en construction)

Les travaux dans l'Avenue et ses abords (rubrique en construction)

La modification du Plan Local D'Urbanisme

La circulation / le Plan Vélo / l'aménagement du Carrefour Leclerc

Le stationnement (rubrique en construction)

L'éclairage de l'avenue (rubrique en construction)

La sauvegarde du Potager du Dauphin et de ses anciens murs

 

 

La modification du Plan Local d'Urbanisme (mise à jour 25/11/2019)

En 2019, la Ville de Meudon a modifié son PLU (modification N°6), notamment en ce qui concerne notre quartier pour préserver son caractère pavillonnaire et maitriser sa densification.
Après discussions avec la mairie, l'AAAC avait présenté au Commissaire-Enquêteur en avril 2019 ses demandes d'adaptation du projet
:
"L'AAAC est très soucieuse de la protection des abords de l'Avenue du Château, au titre de la protection du Monument Historique et au titre de l'environnement des sites de l'Avenue du Château et des Bois de Meudon, et elle approuve les règles du PLU qui renforcent cette protection pour préserver notamment le caractère pavillonnaire et verdoyant du quartier, les grands arbres et les paysages et vues sur Paris, en particulier dans la partie haute de l'Avenue.

L'AAAC approuve donc dans le projet de modification N°6 :
   La réduction de l'emprise au sol et l'augmentation du taux d'espaces verts et de son pourcentage de pleine terre
   Le retrait par rapport aux arbres intéressants
   L'abaissement de la hauteur à 9m maximum dans les zones UDbcd.

L'AAAC demande néanmoins de modifier le projet sur les 3 points suivants:

   Modification du zonage des abords de l'Avenue du Château pour donner à ce quartier pavillonnaire très homogène les mêmes règles et la protection la plus grande, en regroupant ce quartier en une zone unique UDd.

   Ajout dans l'annexe 5, au titre de l'article 11-5 du PLU, des murs de l'Ancien Potager du Dauphin, qui datent du 17e siècle, à la liste du patrimoine bâti protégé. "

(Voir dossier AAAC pour le Commissaire enquêteur de la modification N°6)

La modification N°6 du PLU qui est entrée en vigueur le 27 juillet 2019 n'a pas pris en compte nos demandes.
Dès le 9/7/2019, l'AAAC a demandé que ses demandes soient reprises dans la modification N°7 que la mairie s'est engagée à préparer à la demande également des autres associations concernées, l'ARQP (Riverains du Potager) et le CSSM (Comité de Sauvegarde des Sites de Meudon)
. (voir lettre de l'AAAC au Maire de Meudon du 9/7/2019)

 

La modification N°7 est en cours de préparation par les services de la Ville. L'AAAC maintient ses demandes initiales (zone unique, préservation des murs de l'Ancien Potager) et prépare, en liaison avec l'ARQP, une proposition complémentaire de classement de l'ensemble du quartier en "secteur à protéger" au titre de l’article L. 151-19 du code de l’urbanisme. Il s'agit d'étalir un cahier des charges pour maitriser l'évolution du quartier en respectant:
   son histoire, centrée sur le Potager du Dauphin,
   son urbanisation pavillonnaire, établie pour l'essentiel entre 1880 et 1920,
   sa topographie impliquant une attention particulière aux problèmes de soutènement des terres et du ruissellement des eaux pluviales et souterraines,
   sa végétation abondante, ses paysages et ses vues sur Paris,
   la proximité de l'Avenue du Château, monument historique, et des sites classés de l'Avenue du Château et des Bois de Meudon.

Calendrier prévu:
Préparation du projet par la Ville et GPSO jusqu'en janvier 2020
Soumission à la préfecture en janvier/février 2020
Enquête publique en avril/mai 2020

Entrée en vigueur de la modification N°7: été 2020.

retour

La circulation (mise à jour 16/1/2020)

La Ville de Meudon a décidé de convertir la plupart des quartiers de Meudon en zones apaisées où la vitesse est limitée à 30km/h et où piétons, cyclistes et automobilistes peuvent cohabiter.
Dans le quartier de l'Avenue du Château, il est prévu que seules les voies départementales resteront limitées à 50 km/h (route des Gardes, Boulevards Verd de St Julien et des Nations Unies, rue de la République).
L'AAAC, qui avait déjà proposé cette mesure dès 2003, a donné un avis favorable pour ce qui la concerne, suggérant que ce changement soit l'occasion d'une simplification de la signalisation pour la rendre plus lisible et plus esthétique (voir courrier au maire du 19/6/2019).
En effet, le plan ci-dessous de la situation actuelle met en évidence l'incohérence de la signalisation actuelle, l'impossibilité pour un conducteur de comprendre la règle à respecter et la débauche de panneaux inutiles.
Nous demandons donc que, sans attendre des travaux d'infrastructures comme l'enfouissement des réseaux, l'ensemble de la zone prévue soit immédiatement limitée à 30 km/h et que tous les panneaux devenus inutiles à l'intérieur de cette zone soient enlevés (voir courrier au maire du 16/10/2019).

 

 

         
                       Situation actuelle                                                                                                       Proposition d'application immédiate

L'aménagement du Carrefour Leclerc (mise à jour juin 2019)

Fin 2017, le Conseil Général des Hauts-de-Seine a établi un avant-projet d'aménagement du carrefour Leclerc, au bas de l'avenue du Château, carrefour des deux voies départementales traversant Meudon.
L'objectif annoncé est de fluidifier la circulation à l'aide d'un grand rond-point.

La voie le long des commerces qui prolonge l'axe de l'Avenue du Château en directionde la place A. Briand, sera maintenue et traitée pour souligner la perspective mais contrainte par un stationnement de courte durée et un feu très lent pour y décourager le trafic.

L'AAAC a été consultée sur ce projet et a donné un avis favorable, après quelques suggestions d'aménagement: renforcement de la perspective de l'avenue du Château vers la place Aristide Briant, révision des accès et sortie de la zone de stationnement devant le Crédit Mutuel, déplacement du passage pietonnier devant la Poste pour l'aligner sur la contre-allée de l'Avenue, traitement des surfaces de trottoirs en béton désactivé par homogénéité avec la couleur des contre-allées.

Les travaux de mise en oeuvre sont annoncés pour 2021.





                                                                   Vue aérienne du carrefour actuel                                                                                                                  Avant-projet d'aménagement (avril 2017)

retour

 

retour

Le stationnement

L'éclairage de l'avenue

La sauvegarde du Potager du Dauphin et de ses anciens murs (mise à jour 26/11/2019)

Louvois a créé en 1681 le Potager du domaine de Meudon, dans son tracé initial rectangulaire, puis l'a agrandi en 1691. Le Potager a connu son heure de gloire lorsque le Grand Dauphin s'établit à Meudon de 1695 à 1711.
En 1896, la famille de Porto-Riche, alors propriétaire du Potager, le réduisit à ses limites actuelles en lotissant le reste de la propriété autour des rues Nouvelle et Marthe-Edouard créées à cette occasion.

Le mur extérieur du Potager a été conservé presqu'entièrement jusqu'à nos jours : il n'a été ouvert qu'au moment du lotissement pour le passage de la rue Marthe Edouard et pour donner accès par l'impasse Marthe Edouard à 2 parcelles extérieures à l'Est, puis ponctuellement pour ouvrir les parcelles de la Villa des Jardis sur la rue Nouvelle.

Construit à la fin du 17e siècle, le mur est fait de meulière, assemblé avec un mortier de chaux et de sable ocre. Il a sans doute été réparé en plusieurs endroits (des travaux sont signalés au 18e siècle, puis après l'occupation du Potager par les prussiens en 1870, et récemment en 2010 sur le mur Ouest, restauré par la DRAC) mais il reste en excellent état sur toute sa longueur (voir photos en cliquant sur la vue aérienne ci-dessous).
Le mur Ouest fait partie du Domaine national et est entretenu par la DRAC d'Ile-de-France. Les restes du mur Nord font partie du Potager du Dauphin actuel, dont la Ville est propriétaire. Le reste du mur limite des parcelles appartenant à des propriétaires privés.


Cliquer sur l'image pour voir les photos des différentes parties subsistantes du mur de l'ancien Potager

Ces murs situés dans le domaine privé ne sont pas protégés au titre du code du patrimoine bien que "remarquables par leur architecture et leur histoire". En concertation avec l'Association des Riverains du Quartier du Potager du Dauphin, l'AAAC demande l'inscription des murs subsistant de l'ancien Potager dans l'annexe 5 du PLU, au titre de l'article L123-1-5 III 2° du code de l'urbanisme, pour les préserver et en interdire la démolition.

retour